Paroles de Sagesse

Qui es-tu Femme Sauvage?

La femme sauvage…si vous vous intéressez à l’aspect féminin de la spiritualité, vous avez certainement croisé son nom quelque part. Dans un article, un titre accrocheur, ou un livre traitant du féminin sacré.

Il y a longtemps que je recherche le féminin en moi. J’apprends à l’accepter, je le découvre, je lui laisse de la place. Cette femme sauvage est aussi mystérieuse que son nom. Sauvage peut prendre tellement de sens différents…

Aujourd’hui je tiens à vous livrer ce qui fait sens pour moi lorsque je parle de Femme Sauvage. En vous proposant de me suivre sur ce chemin, hommes et femmes, je souhaite que vous puissiez savoir à votre tour comment laisser exister cet aspect de vous même.

 

Qui es-tu Femme Sauvage?

Tu es un archétype, un symbole. Celui de l’énergie de vie! Cette puissance vitale qui nous guide sur la voie la plus juste pour nous même. Tu es notre guide personnel, celui qui nous entraine vers le cœur de qui nous sommes.

Ta voix est la même que celle de notre intuition. Ta voix es celle qui Sait. Elle Sait sans avoir besoin d’expliquer pourquoi. Ta Femme Sauvage connait ta vérité!

Pour la suivre, tu te dois d’avoir confiance. La Femme Sauvage n’a que faire du mental, elle n’explique pas pourquoi car elle agit avec le cœur.

Elle nous fait perdre tous nos repères en nous demandant de lui accorder une confiance aveugle.

Elle est impulsive, irrationnelle, imprévisible et spontanée.

Lorsque nous acceptons de suivre la Femme Sauvage, de la suivre les yeux fermés, nous acceptons de nous abandonner à la magie de la vie. Nous misons tout sur notre capacité à nous adapter, en se laissant porter par le courant.

 

Comment te rencontrer Femme Sauvage?

Si vous voulez que votre Femme Sauvage se montre à vous, vous devez vous engager pour elle. Vous devez avoir foi en elle et le lui montrer à travers vos actions.

Souvent la Femme Sauvage demande de choisir, de faire des sacrifices. C’est son prix pour t’offrir la liberté!

Nous le savons maintenant, la Femme Sauvage ne pense pas, elle ressent. Son instinct est animal. Elle est la louve, la lionne qui hume le vent pour trouver sa route. Elle est dans le présent, elle ne pense pas à demain. La Femme Sauvage n’est puissante que dans l’instant.

La Femme Sauvage n’a pas de maître. Si l’on cherche à la contrôler, alors elle s’éloigne. Si nous la voulons, nous devons la suivre. Nous ne pouvons pas lui imposer notre chemin.

La Femme Sauvage ne se répète pas. Seule la première intuition porte sa voix. La deuxième impression n’est plus que son ombre, et si nous suivons cette ombre alors nous la perdons de vue. Il faut être vif, et chasser le doute pour suivre la Femme Sauvage.

Si la peur nous accompagne, nous ne devons pas la laisser nous éloigner du chemin que la Femme Sauvage trace pour nous. Car Elle ne revient jamais sur ses pas. Elle ne nous attend pas et ne reviendra pas nous chercher. Si nous nous éloignons d’Elle, nous nous éloignons de notre énergie de vie. Si nous avançons sur le chemin de la peur, nous allons alors dans le monde des basses émotions, des tensions du corps et de l’âme.

S’éloigner du chemin de la Femme Sauvage, c’est se mettre en danger! Notre route est alors semée d’embuche et de pièges qui nous font perdre de vue le centre de nous-même. Ce chemin nous conduit vers la maladie et la mort.

Accepter de s’abandonner à la Femme Sauvage, c’est choisir la vie!

 

La Femme Sauvage est exigeante.

Elle exige de nous que nous répondions à nos besoins fondamentaux, dont elle détient la vérité. Si Elle n’est pas entendue, si nos besoins n’ont pas été respectés, si l’une de nos valeur n’a pas été prise en compte, elle exprime sa colère!

La colère est un signe qui nous dit que nous ne sommes pas alignés sur notre route, et qu’il faut procéder d’urgence à un réajustement.

Accepter la Femme Sauvage en soi, c’est accepter d’utiliser son pouvoir, de rayonner sa puissance.

Être une Femme Sauvage, c’est vivre en étant vraiment soi, c’est vivre en étant libre!

 

Ne pas prendre de risque, c’est mettre son âme en danger _ Soren Kierkegaard

Je vous souhaite à toutes et tous de trouver le courage en vous pour incarner cette Femme Sauvage.

Mairen.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Qui es-tu Femme Sauvage? »

  1. Je ne sais pas vraiment qui je suis…mais je cherche. J’ai suivi sur legrandchangement.tv le soin offert par Sophie Riehl en mars 2018 sur le féminin-masculin( dispo en replay) , je me suis inscrite à la même période pour le même type de travail pour les 3 séances avec Mezaelle.com, et Eléonore vieillard à Nantes ou dans le sud en été, organise aussi un travail sur le féminin sacré pour rééquilibrer le yang et le yang. Voilà pour mes pistes car j’ai la conviction que c’est une clef….Amicalement,

    J'aime

    1. « Sauvage »
       
      « Chaque fois que j’entends un homme dire, “Elle est trop, trop sauvage, trop difficile à comprendre, trop compliquée, trop difficile à maîtriser, trop émotionnelle, trop dogmatique, ou folle”, j’entends en fait “J’aurais brûlé son cul sur les bûchers de Salem. Elle est trop connectée à la Déesse. Je ne pourrai pas la dompter. Je ne la comprendrai pas. Je ne pourrai pas la garder. Elle n’aura pas besoin de moi. Elle est trop puissante et n’aimera pas les parties blessées de mon être”
       
      Au contraire, elle verra les parties de toi qui t’effraient et les aimera malgré tout. Une femme libérée t’aimera sans avoir jamais besoin de te changer. Elle se connectera à toi à un niveau primaire, aura besoin de ton corps quand elle se laissera consumer par son propre feu intérieur. Sa passion te fera capituler alors même que tu la verras bouleverser tout ton monde. En tant qu’amante, elle ne fera pas seulement l’amour à ton corps et à ton cœur, mais aussi à ton âme. Tu te demanderas comment c’était de vivre avant de la rencontrer. Elle t’irritera, et si tu réponds, ça sera encore pire.
       
      Quand vous vous réconcilierez, tu réaliseras à quel point tu te sentais mourir en imaginant la vie sans elle, mais elle t’a enseigné ta force et comment ta vulnérabilité te rend courageux. Elle t’a fait comprendre que tu peux survivre à tout, même à la perdre, car elle t’a appris à croire en toi-même. Elle exigera encore plus de toi, et tu seras heureux qu’elle ait su que tu avais cela en toi depuis toujours.
       
       Elle t’aimera violemment et t’enseignera de la même façon. De même, elle te nourrira et t’atteindra à un point qui te rendra inconfortable. Elle aimera le petit garçon craintif en toi, celui dont tu redoutes l’existence, et en le reconnaissant elle te fera sentir que ton vieux toi est mort, celui qui vivait dans le mensonge. La partie de toi qui ne se trouve pas assez bien émergera pour guérir, et elle verra à travers ta façade. Elle appuiera sur les boutons et te fera rentrer encore plus en toi-même. Elle te fera te poser des questions, te fera grandir et apprendre bien plus que tu ne le pensais possible. Elle te mettra au défi et ne sera jamais ennuyeuse.
       
      Elle t’excitera et t’exaspérera avec son audace qui la fait être complètement elle-même, et pas seulement des bouts d’elle-même. Elle aura beaucoup de sentiments et tu ne sauras pas quoi faire, mais pas une seule fois tu n’oseras penser à la quitter car tu es étranger à la tragédie.
      Ses larmes t’effraieront et tu voudras la réparer, réparer ses problèmes, réparer le monde pour elle. Elle te rassurera en t’expliquant que c’est un moyen de s’exprimer et que cela n’est pas un signe de faiblesse, que tu peux pleurer quand tu es en colère, content, triste, ou sans raison du tout. Que les larmes sont comme un élixir pour l’âme, un catalyseur du lâcher prise, un signe de changement d’énergie.

      Ce sera une chevauchée sauvage, une aventure qui te mènera au bord de toi-même. Avec cette relation, tu voudras assurer ton amour pour toujours, mais tu sauras que tu ne peux pas posséder une femme libérée, tu ne peux que l’aimer. Aime une sauvage. Laisse la t’ensorceler, t’enivrer, te stupéfier, te séduire, t’hypnotiser, t’enchanter et laisse la te libérer. »
      ~ Jenny Perry

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s