Vie païenne

Pratique sorcière en questions – 88-105/105

Dernière partie de ce voyage vers la sorcellerie

Pour vous qui arrivez à la fin, voici les parties précédentes pour rattraper notre avance :

questions 1-21
questions 22-42
questions 43-65
questions 66-87

 

88. Comment as-tu créé ton cheminement ? Qu’est-ce qui le rend unique ?

Mon cheminement, comme celui de chacun, est le reflet de qui je suis. Je ne cherche pas à suivre une voie en particulier, je suis mes envies, ce qui m’attire et me plait. Alors bien sur, les différents aspects se ressemblent, il y a une certaine cohérence, et je trouve ça plutôt rassurant car cela veut dire que je ne m’égare pas. Je suis ma route, pas à pas, j’apprends.

J’ai déjà traité le sujet dans la page A propos sur le blog et dans l’article Le paganisme : histoire d’une vocation. Si ça vous intéresse, je vous invite à les lire.

Mais pour faire court, ma pratique est très orientée sorcellerie car c’est le point de départ de ma pratique spirituelle. Par la suite, j’ai exploré les philosophies orientales comme le bouddhisme, l’indouisme et j’ai longtemps pratiqué la méditation, la visualisation créatrice. Mon étude la plus récente est le druidisme. J’ai toujours eu un penchant pour la culture celte, sa musique et son esthétique. J’étudie son histoire, et c’est un sacré morceau! Pas facile, avec des noms imprononçables, une mythologie complexe. Rien à voir avec la culture greco-romaine dont on nous rabache les oreilles à l’école. La culture celte est ce qui constitue nos racines véritables, et pourtant on ne nous l’apprend pas.

Bref (j’étais sensée faire court!), le druidisme rassemble beaucoup de point qui me correspondent. C’est une voie spirituelle qui pratique la magie et la divination également, qui célèbre les saisons. Alors j’adapte, je fais à ma façon en y mélangeant la pratique sorcière et cela donne un mélange divin dont je ne cesse de me repaître!

89. Sens-tu que tu possèdes certaines capacités naturelles ou affinités (prémonitions, écoute des esprits, etc) qui te guident sur le chemin de la pratique ? Si oui, quelles sont-elles ?

J’ai toujours eu beaucoup d’intuition et d’empathie. Cette façon de ressentir les gens, tel qu’ils sont au fond et pas tels qu’ils voudraient qu’on les voit. Sur certaines personnes c’est tellement fort, que j’ai presque l’impression de lire leurs pensées (si, si je vous jure! c’est flippant!). Alors de là à dire que cela me guide sur le chemin de ma pratique, je ne sais pas, mais en tout cas, cela me guide vers plus de solitude la plupart du temps. Cela m’aide à bien choisir mes amis (je ne dis pas que j’ai toujours fais les bons choix, mais j’apprends), et le choix est plutôt vite fait, ils sont peu nombreux.

En tout cas, c’est un atout pour aider les autres, parce que je peux les aider à se délester d’une partie de leur ego social et leur permettre d’être plus authentiques.

Je reçois également les messages des guides de manière assez fluide. Les miens et ceux des autres. C’est très utile dans mon métier, je travaille avec une équipe de thérapeutes dans les mondes subtiles.

Je ressens aussi beaucoup les esprits et les présences dans les lieux, mais comme ça me fait peur je ne développe pas ce côté pour l’instant. Un jour peut-être…(oui, surement même mais laissez moi me faire à l’idée avant!)

Ensuite, au niveau de mes affinités qui guident ma pratique, j’ai un penchant prononcé pour les élixirs de plantes et les huiles essentielles. Les cristaux me fascinent également, mais j’ai plus de facilité à entrer en contact avec une plante par le biais de son essence. L’huile essentielle, c’est l’âme de la plante en bouteille!

90. Crois-tu pouvoir t’initier toi-même ou dois-tu être initiée par une autre sorcière ou un autre coven ?

Je me suis toujours initiée seule et ça me réussit plutôt bien jusqu’à aujourd’hui. Je n’ai jamais cherché à faire partie d’un coven. Je n’ai su que très tard que ce genre de groupe pouvait exister. (Je vous ais déjà dit que je me suis crue seule au monde jusqu’à ce que les blogs et youtube apparaissent?) (oui, je ne suis pas encore une vieille branche, mais pas non plus une jeune pousse!)

91. Quand tu as débuté, quelle est la première chose que tu as achetée ?

J’ai acheté un tarot de Marseille à 16 ans. Vers 19 ans, j’ai obtenu une boule en cristal, un pendule et un jeu de runes. J’ai fait un tir groupé. Avant 16 ans, je n’achetais pas je fabriquais moi-même ce dont j’avais besoin ou je récupérais des choses. (bocaux, bouteilles, vieux carnets…)

92. Quel est l’endroit le plus spirituel ou le plus magique où tu sois allée ?

La forêt de Ross Castel, en Irlande! Jamais je n’ai rencontré des arbres aussi anciens, aussi gros, aussi tortueux, aussi sages, aussi magnifiques….j’en suis encore toute émotionnée rien que d’y penser!

J’avoue que l’Abbaye de Kilkarney, avec son arbre en plein centre de la cour intérieur n’est pas en reste!

93. Quel est le conseil que tu donnerais à celles et ceux qui cherchent leur divinité patronne ?

Cherchez à connaître vos trais de personnalité. Qu’est-ce qui domine chez vous? Quels sont vos gouts et quel est votre mode vie idéal? Ensuite, imprégnez-vous de la mythologie, faites une sélection de plusieurs dieux et déesses qui vous semblent entrer en affinité avec votre personnalité. Soyez sincère! Ne cherchez pas à en mettre plein la vue avec une déité « célèbre ». C’est une affaire entre vous et la divinité avec qui vous allez cheminer.
Ensuite, ce n’est pas vous qui allez choisir votre divinité, c’est elle qui va vous choisir. Lors d’un travail  magique, une méditation, vous demandez la permission d’entrer en contact avec telle ou telle divinité, et accueillez ce qui se passe.
Suivez votre intuition, recevez les messages de la manière la plus neutre possible, et voyez ce qui se passe…

94.  Quelles techniques utilises-tu pour parvenir à la « zone » lorsque tu médites ?

Le respiration, la relaxation puis le calme mental. Accueillir, ne pas juger, ne pas analyser, observer, ressentir. Le mental dois déconnecter. J’aime me visualiser dans l’univers comme un poisson au milieu de l’océan. Inclue dans le tout, pas de vide, dans l’Unité.

95. La visualisation te vient-elle facilement ou as-tu besoin d’entraînement ?

Je suis entrainée. Cela fait plus de 20 ans que je pratique, alors c’est plus facile selon le travail que je cherche à faire. Visualiser les yeux fermés est le plus facile pour moi, et je m’entraine à visualiser les yeux ouverts. De toute façon, même en sachant le faire, il faut continuer à pratiquer. C’est comme un sport, si on arrête on perd de la force.

96. Préfères-tu le jour ou la nuit ? Pourquoi ?

Tout dépend dans quelle phase de mon cycle je me trouve. Si je suis en phase créative, j’aime le soir et la nuit pour créer. Si je suis en phase dynamique, j’aime le matin et la journée pour agir. J’aime aussi la nuit car j’aime dormir! ^^
Il est vrai que l’ambiance est différente…j’aime les deux! La nuit pour le calme et l’inspiration qu’elle fait naître, et le jour pour le champs des possible qu’il permet.

97. Pour toi, quel est le meilleur endroit et le meilleur moment pour lancer des charmes ?

En magie naturelle et en druidisme, le meilleur endroit pour moi est certainement la nature, la forêt. Il faut que l’endroit soit tranquille et à l’abri des regards pour pouvoir se concentrer sur sa magie.
Je n’ai que très rarement l’occasion d’être en nature pour pratiquer. Je le fait donc de chez moi. Je n’ai pas trouvé d’endroit idéal chez moi. Je me contente d’espace que j’aurais préparé en vue d’un charme à venir.
Je rêve du jour où je pourrais profiter d’un endroit consacré à la magie, et à l’étude. Une pièce faisant office d’occultum, ou une cabane de jardin, une yourte pourquoi pas…Un endroit où je serais seule à pouvoir entrer, où il n’y aurait pas d’autre passage que le mien, hormis ceux que j’autoriserais.

Pour le meilleur moment, et bien c’est à choisir selon le but recherché. Le meilleur moment est celui où on ne sera pas dérangé. Ensuite, choisir le jour (l’heure éventuellement), en fonction des correspondances.

98. Comment t’es-tu sentie pour ton premier cercle ? As-tu trébuché ou tout s’est-il au contraire bien passé ?

Pour mon premier cercle, j’étais avec une amie. Nous n’avions pas beaucoup de matériel, alors tout s’est bien passé. Nous étions un peu hésitantes dans nos formules et dans nos gestes, mais globalement j’en garde un bon souvenir.

99. Crois-tu que la sorcellerie devient plus facile avec le temps et la pratique ?

Tout dépend de notre développement personnel. Je ne pense pas que la sorcellerie soit une pratique facile en soi. Cela dépend de notre degré de lâcher prise et notre capacité à suivre notre instinct. La sorcellerie est une pratique très instinctive. Le mental prévois tout ce qu’l y a à prévoir en amont (correspondances, matériel, déroulé, etc), et ensuite, dans la pratique pure, le mental dois pouvoir laisser la place à  la guidance intuitive. Alors ce qui est sans doute plus facile avec le temps, c’est la préparation. Elle devient plus rapide car nous avons en mémoire ce dont nous avons besoin et des réflexes se mettent en place. Pour le reste, c’est la confiance et le lâcher prise que nous devons travailler.

100. Crois-tu en plusieurs dieux ou en un seul Dieu aux multiples visages ?

Je crois qu’il existe deux polarités, masculine et féminine, qui possèdent des centaines de facettes. Toutes ces facettes sont des expressions de l’énergie masculine ou féminine. Pour moi, les dieux et les déesses sont aussi indépendant de l’Unité que le sont les Humains. Ils sont des manifestations dans d’autres dimensions, des esprits divins, reflétant une partie du Grand Tout. Mais ils ont leur individualité comme les humains, à  leur niveau ont leur individualité par rapport au Grand Tout. (C’est difficile à exprimer avec des mots!)
En gros, chaque divinité est un esprit avec son empreinte unique, mais fait aussi partie de l’Unité, l’Univers. Le principe même de l’Unité fait que la séparation est une illusion. Tout est une manifestation différente de la Source. Ce qui n’empêche pas de contacter des esprits différents les uns des autres, divinités comprises. (Ouf! Corsée comme question!)

101. Manges-tu de la viande, des oeufs et des produits laitiers ?

(Sans transition avec la question précédente! haha)
Oui, j’en mange de manière raisonnée. J’ai été strictement végétarienne pendant presque 2 ans, et cela ne me convenait pas tout à fait. Aujourd’hui je mange de la viande si je suis invitée et qu’il y en a au menu. Chez nous cela représente 1 fois ou 2 par mois, parfois moins.
Les oeufs et le fromage font partie de notre alimentation, bien que nous en consommions peu à base de lait de vache.

102. Quelle est ta couleur préférée et pourquoi ?

Le rouge. Cette couleur est la mienne depuis l’adolescence. D’abord parce que je portais beaucoup de rouge et noir (période gothique oblige), puis parce que cette couleur me donne de l’énergie. Elle porte en elle la passion, la vie, la vitalité, l’intensité, la pulsation du sang dans les veines. Puis,  le rouge est lié aux femme grâce au sang des lunes. Le féminin sacré guide mes pas et ma conscience. C’est un aspect supplémentaire qui me permet de dire que le rouge me correspond en beaucoup de points.
Je précise que tout n’est pas rouge chez moi, j’aime toutes les autres couleurs! J’aime m’entourer de toutes les couleurs et ne choisi pas systématiquement mon environnement (déco, vêtements, etc) en rouge. Toutes sont appréciables et j’aime changer. 😉

103. Quelle est la question que te posent le plus souvent les non-païens ou non-pratiquants, et que réponds-tu habituellement ?

Je ne sais pas quoi répondre ici. Je ne parle presque pas de ma spiritualité aux non-pratiquants. Alors, ils ne me posent pas de questions.

104. Lequel de tes cinq sens penses-tu être le plus fort ?

Je pense que mon odorat est plus développé que la moyenne. J’ai souvent tendance à sentir des odeurs où des parfums que les autres ne sentent pas. Et j’identifie assez facilement les parfums que je perçois.

105. Y a-t-il une règle païenne ou sorcière que tu prêches mais ne suis pas ?

« Ne pas nuire ». Quand on sait que cette règle s’applique aussi et surtout pour soi même! J’avoue avoir tendance à ne pas prendre soin de moi autant que je le mérite. Et même parfois, j’ai conscience que ce que je fais est en train de me faire du mal, mais je le fait quand même! Toute chose vient en son temps, je me soigne…

 

Voilà, j’ai répondu aux 105 questions!
Merci d’avoir eu le courage et la patience de tout lire jusqu’ici! De mon côté, j’ai eu beaucoup de plaisir à répondre à ce questionnaire. C’était une manière simple de parler de ma pratique et la partager avec vous. Maintenant, vous en savez un peu plus sur moi. J’espère que vous y aurez puisé ce dont vous aviez besoin, peut-être que cela vous aura inspiré ou questionné. Peut-être cela vous aura-t-il donné envie d’explorer certaines pistes.

Si vous avez des questions (encore!) n’hésitez pas à les poser dans les commentaires ou en privé par le formulaire de contact. Je vous répondrais avec autant de plaisir que dans ces articles.

Je vous invite à me rejoindre sur ma page facebook ou instagram, ou même à vous inscrire à la newsletter du blog pour recevoir les mises à jour par mail. Les liens sont dans la colonne de droite.

En attendant, je vous souhaite à vous aussi un bon cheminement, et…

A bientôt sous les chênes!

Enregistrer

Publicités

2 réflexions au sujet de « Pratique sorcière en questions – 88-105/105 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s