Vie païenne

Pratique sorcière en questions – 1-21/105

Une chose que j’affectionne quand je lis un blog, c’est de sentir la « vraie » personne derrière son clavier qui partage une facette d’elle même. L’authenticité est une valeur importante pour moi.

C’est pourquoi j’ai envie de partager un peu de moi dans ma pratique spirituelle (puisque c’est le sujet du blog)

J’ai choisi de répondre à une série de 105 questions, que j’ai eu le plaisir de lire sur le blog de Lyra, et que je trouve très pertinentes. Ce questionnaire est principalement axé sur la pratique sorcière, et comme elle représente un aspect majeure de ma spiritualité, il me semble approprié.

Je reprend l’idée de répondre à ce questionnaire en 5 articles, et ce pour ne pas vous assommer avec 105 questions d’un seul coup.

Comprenez bien que la démarche n’est pas uniquement de raconter ma vie pour le plaisir, mais aussi de vous proposer une expérience dans laquelle puiser pour enrichir la votre. (Comme je le fais lorsque je lis ceux des autres)

 

1. Es-tu solitaire ou fais-tu partie d’un coven ?

Je suis solitaire. Je n’ai jamais fais partie d’un coven, ou d’un groupe de pratique. (sauf peut-être à mes débuts, avec une amie du collège, mais ça a duré très peu de temps). J’avoue ne pas avoir eu l’occasion de rencontrer beaucoup de gens avec la même orientation spirituelle que moi. Je sais que vous êtes là, vous qui lisez ce blog et les autres ailleurs. C’est internet qui m’a permis de me rendre compte que nous sommes beaucoup plus nombreux que je l’imagine.
J’aime pratiquer seule, et pour moi c’est le meilleur moyen d’avancer sur sa propre voie. La spiritualité est une affaire personnelle, mais je pense que partager et vivre des expérience en groupe fait vivre des expériences uniques. Alors j’espère un jour avoir l’occasion de pratiquer la magie à plusieurs, ou participer a des cérémonies païennes avec d’autres personnes.

2. Te considères-tu comme wiccane, païenne, sorcière ou autre ?

Je dirais que je suis païenne. Le paganisme pour moi, est une voie très ouverte qui englobe de nombreux mouvements. Je prend tout ce qui me plait dans tous les domaines et toutes les religions. J’adapte tout ce que je rencontre à mes besoins, et j’adopte tout ce qui me semble juste, en accord avec qui je suis.

Je fais ainsi car je ne veux pas m’enfermer, je veux rester libre de tout dogme. J’aime créer ma propre voie, un peu comme un patchwork, et pratiquer une spiritualité qui me ressemble.
Ma spiritualité se teinte de sorcellerie, wicca, druidisme, chamanisme, de religions orientales comme le bouddhisme et l’hindouisme…le paganisme pour moi c’est tout ça. La liberté de prier qui l’on veut, de célébrer ce que l’on veut, de ritualiser selon notre envie. Je compare ma spiritualité à un bouquet de fleurs sauvages. Des espèces et des variétés différentes, des couleurs différentes, formant tout un ensemble harmonieux, unique et magnifique.

3. Quel est ton signe du zodiaque ?

Bélier ascendant Scorpion. Histoire d’aller voir ce qu’il se passe dans l’ombre la tête la première!

4. As-tu une divinité patronne ?

Pas vraiment. Selon les périodes de ma vie ou l’époque de l’année je me sens plus proche de telle ou telle divinité. En ce moment, Vesta est très présente dans mon coeur. A l’heure où je construit mon foyer de jeune maman, elle m’aide à trouver l’harmonie nécessaire et la vie de famille paisible que je souhaite. Kali fut pour moi une compagne aidante dans une grande période de transition intérieure, et je fais appel à elle lorsque je ressent des transformations majeure de mon être. Donc, je me rapproche des divinités qui m’attirent selon mes ressentis, mais encore une fois, je veux rester libre.

5. Travailles-tu avec un panthéon ?

Oui, le mien. Comme vous l’avez compris avec la question précédente, j’apprends à connaitre les dieux au fur et à mesure, et je les ajoute à ma « liste d’amis » en quelque sorte. Comme un répertoire de personne sur qui je peux compter, que je peux appeler en cas d’urgence, ou simplement pour passer du temps ensemble.

6. Utilises-tu le tarot, la chiromancie ou n’importe quel autre méthode de divination ?

Oui le tarot fait partie de mes outils favoris. Tout comme les oracles. J’ai également une boule de cristal (en vrai cristal de roche!) dont je me sert comme catalyseur lors de mes tirages. J’ai aussi un jeu de runes nordiques, mais je m’en sert rarement car je n’ai pas encore pris le temps de les connaitre vraiment.
Je ne pratique pas la divination pour connaitre l’avenir, je pense que l’avenir est en réalité inconnaissable, mais plutôt comme un outils de guidance pour savoir quel chemin emprunter et pourquoi. Pour avoir du recul sur ce qui se passe dans ma vie et pour m’aider dans mes choix. C’est un conseiller fidèle!

7.  Quelles sont quelques unes des plantes que tu préfères utiliser dans ta pratique ?

La sauge est celle que j’utilise le plus. Mais j’ai aussi dans ma besace les clous de girofle, la rue, le romarin, la menthe et le basilic. Parfois la camomille et la lavande me sont d’un grand secours. J’aime aussi les pétales de fleurs, particulièrement ceux des roses. L’armoise lorsque je travaille avec l’énergie et les capacités de la Déesse. Et bien sur, le gui! Plante sacrée dont je me sert pour protéger et bénir principalement.

8. Comment définirais-tu ta sorcellerie ?

Éclectique, à orientation Magie Naturelle. Parce que je ne me limite pas, même si j’avoue avoir mes domaine de prédilection. La guérison en fait partie. Guérison du corps, du coeur, et des lieux. C’est un domaine qui me plait particulièrement et pour lequel je pense être plus douée qu’avec les autres sujets.

9. Accomplis-tu des malédictions ? Si non, acceptes-tu ceux qui le font ?

Non, définitivement non! Et j’avoue ne pas comprendre ceux qui le font. Pour moi cela va à l’encontre même des lois de la magie, et même du bon sens! Lorsque l’on a un minimum de conscience de soi même et de l’univers, on sait que tout est lié, absolument tout! Alors jeter une malédiction contre une personne ou un lieu revient à se la jeter à soi même! Pourquoi faire ça? Pour détruire, aller contre ce qui ne nous plait pas? Aller à l’encontre de quelque chose ne fait que nourrir ce que l’on ne veut pas justement. Mieux vaut nourrir ce que l’on veut en renforçant ce que l’on souhaite voir apparaitre, et non donner de l’énergie pour ce que l’on ne veut pas.

Jeter une malédiction va à l’encontre des lois morales de la magie, comme celle de ne nuire à personne, pas même soi. Et c’est se foutre complètement de la loi du triple retour (2, 3, 5 fois, peu importe, la loi de l’attraction nous redonne ce que l’on envoi de manière amplifiée), ce qui ne me semble pas très intelligent car ce n’est pas du tout dans l’intéret de la personne qui « curse » comme on dit.

Enfin, j’ai peut-être raté un épisode…mais jeter une malédiction c’est comme se tirer une balle dans le pied. Et cela va même plus loin : tout est lié! (au cas où vous n’auriez pas encore compris ^^) alors si tu lance une malédiction, j’en ferais moi aussi les frais d’une manière directe ou indirecte. Tout le monde en fait les frais!

Alors, non, quitte à manquer de tolérance pour le coup, je n’accepte pas ceux qui jettent des malédictions car l’intérêt collectif est en jeu.

10. Depuis combien de temps pratiques-tu ?

J’ai fais mon premier rituel il y a 16 ans, j’étais au collège. C’est ma première pratique « consciente ». Car en apprenant à connaitre la magie, j’ai découvert que j’en faisais depuis toute petite. Lorsque je répétais des comptines dans ma tête de nombreuses fois en espérant que les mots se réalisent vraiment, de tout mon coeur. Lorsque je mélangeais des herbes, des racines, trouvées dans le jardin de ma grand-mère, en faisant une sorte de « bouillasse » infâme et que j’utilisais pour guérir les arbres, et les lapins dans les clapiers. Lorsque je gardais des petits trésors trouvés lors de mes promenades en leur attribuant des pouvoirs spéciaux.

Tous ces jeux d’enfants sont la Magie. Elle fait partie de nous depuis la naissance, nous sommes elle, elle est notre essence. Je l’ai compris bien plus tard.

11. As-tu actuellement ou as-tu eu un/des familier(s) ?

Non, et je ne pense pas avoir déjà eu de familier.

12. Crois-tu au Karma et à la Réincarnation ?

Pour moi, la réincarnation est une certitude. Je pense que nous avons déjà vécu de nombreuses vies sur Terre (peut-être même ailleurs), et que nous en gardons des traces dans notre mémoire consciente et inconsciente. J’ai parfois des flashs de vies passées, et je connais avec certitude plusieurs d’entre elles. Cela m’aide à comprendre certains de mes travers, et certaines de mes qualités. Nous n’arrivons pas tout neuf sur Terre, c’est pour moi une évidence.

Pour ce qui est du karma, je le conçois mais je ne suis pas à l’aise avec l’idée de devoir payer des dettes passées. Des expériences à vivre pour évoluer, oui, des leçons à apprendre en revivant des situations qui nous permettent de le faire, oui, mais pas pour rembourser un quelconque tribu amassé par nos choix de vies passées.

13. As-tu un nom magique ?

Si mon âme porte un nom, je ne l’ai pas encore découvert. Mon nom de naissance me convient, et j’ai appris à vivre avec celui-là. Je n’aime pas particulièrement les surnoms, ou les pseudo (j’ai toujours du mal à en trouver un lorsque je suis sur un blog ou un forum). Peut-être qu’un jour un nom d’usage s’imposera de lui même, mais il sera sans doute attribué par quelqu’un d’autre que moi.

14. Es-tu sortie du placard à balai ?

Même si je ne cache pas ma spiritualité, je ne la crie pas sur tous les toits. Ma plus grande démarche pour sortir su placard, est d’écrire un blog sur le sujet. Ce n’est pas mon premier blog, et comme je mets quelques photos de moi sur celui-ci, je pense que j’avance doucement. J’assume de plus en plus être moi-même, et cela me semble de moins en moins marginal (même si ça l’est quand même, avouons-le). Disons que l’opinion que les autres ont de moi m’importe de moins en moins.

15. Quel est le dernier sortilège que tu as accompli ?

Un sortilège de guérison. Pour accélérer la guérison d’une blessure physique récente. La réduction de la douleur à été significative!

16. Est-ce que tu te considères comme quelqu’un d’instruit dans ce domaine ?

Plus que les débutants, mais je ne me sens pas du tout experte. A chaque lecture, à chaque cycle de lune, je découvre de nouvelles choses. Je suis curieuse de voir jusqu’où cela va me mener.

17. Écris-tu tes propres sortilèges ?

Je m’inspire de ce que je lis, mais j’adapte toujours et je fais toujours à ma sauce. J’ai lu que le sortilège le plus efficace est celui qui vient du coeur, alors je n’hésite pas à être spontanée. Mais j’ai aussi besoin de travailler sur la construction de certains sortilèges plusieurs jours (mois!) pour qu’il soit parfaitement adapté à mes besoins.

18. As-tu un Livre des Ombres ? Si oui, comment est-il écrit et/ou composé ?

Oui, j’en ai plusieurs. Mais je travaille actuellement à la confection d’un grimoire qui rassemble toutes les connaissances acquises par la pratique, et que je compte compléter toute ma vie. Il sera transmis en héritage à mes enfants s’ils le veulent.

J’ai écrit un article à ce sujet. Je vous invite à le consulter ici -> Comment remplir et organiser ses grimoires

19. Rends-tu un culte à la nature ?

Évidemment! C’est même le coeur de ma pratique. Toute ma démarche spirituelle est axé sur le culte de la nature afin de retrouver le sacré en toute chose.

20. Quel est ton cristal favori ?

La pierre de lune m’attire un peu plus que les autres. Mais comme je suis une amoureuse des cristaux, j’ai du mal à dire que j’en aime un plus qu’un autre. J’aime tout autant la cornaline que l’obsidienne, j’aime la douceur du quartz rose et la stabilité de l’oeil de tigre. J’aime le quartz fumé pour l’ancrage qu’il m’offre tout autant que la sélénite…c’est comme de demander à une mère lequel de ses enfants elle préfère…ce n’est pas le même amour, mais il est aussi grand.

21. Utilises-tu des plumes, des griffes, de la fourrure, de la peau, des squelettes/os ou d’autres parties animales dans ta pratique ?

Les plumes et les coquillages sont les seules parties animales que j’utilise. Je ne suis pas très fan des squelettes et autres carcasses animales, en tout cas, je ne souhaite pas les faire entrer dans ma maison.

 

Voilà pour cette première partie.

Rendez-vous la semaine prochaine pour la seconde partie!

Si vous voulez reprendre ce questionnaire, je serais ravie de lire vos réponses! N’hésitez pas à mettre un lien vers votre article dans les commentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s