Magie

Comment purifier votre espace sacré ou votre lieu de vie?

maison-bois-automne

Samhain approche. Vient le temps de la purification profonde. Samhain marque la fin et le début de l’année païenne, et cette période nous permet de faire place nette en prévision du renouveau. Parce que chaque mort est annonciateur de quelque chose de neuf. C’est pourquoi la pratique de la purification est très indiquée à cette époque, encore plus que d’habitude.

Nous allons voir dans cet article, comment purifier votre lieu de vie. Cela s’applique également à un autel ou autre espace sacré.

Faire le ménage (physiquement)

balai-poussiere

Avant tout nettoyage subtil, il est important de mettre de l’ordre dans ses affaires. Cette étape permet de commencer à rendre les vibrations plus saines. Avez-vous déjà remarqué vos sensations lorsque vous vous trouvez dans un espace venant d’être rangé et nettoyé? On se sent plus léger, serein et détendu.
Alors, triez (du moins le minimum pour éviter d’en mettre partout, sauf si c’est  un tri radical que vous recherchez), rangez, ordonnez. Faites les poussières dans les coins, lavez les surfaces et les sols…bref, faites le ménage.
Tout en le faisant, visualisez les scories d’énergie en train d’être évacuées en même temps que la saleté physique.

Aérez une première fois

fenetre-ouverte2

Faites entrer et circuler l’élément Air à l’intérieur de chez vous et vous sentirez l’énergie se fluidifier. La communication entre vous et les mondes subtils est une affaire d’échanges d’énergies. Plus l’énergie circule et plus vos intentions sont efficaces. De plus le principe fondamental de la vie c’est le mouvement, alors faites respirer tout ça!

Rituel de purification

Une fois l’espace physique préparé et nettoyé, vous pouvez passer au nettoyage énergétique. Je vous présente ici des exemple qui fonctionne pour moi et que j’utilise régulièrement. Il existe évidemment d’autres rituels, l’essentiel est que votre instinct les valides.

Plusieurs possibilités pour purifier :
– la fumigation de sauge ou d’encens (grand classique).
– la vaporisation de vinaigre de purification.
– la vibration de cloche ou bol chantant.

Lorsque je fais un grand nettoyage, comme c’est le cas à Samhain, je fais les trois! Ainsi, le nettoyage se fait sur plusieurs plans.

La fumigation

fumee-encens

A l’aide un bâton de sauge séchée, ou d’autres plantes dont vous avez le secret, que vous aurez préalablement allumé ou fait bruler sur un charbon ardent, propagez de la fumée dans tous les coins de votre espace. Mes bâtons de sauge sont faits-maison, et je m’arrange pour en avoir toujours un ou deux d’avance en cas de besoin.
Vous pouvez passer la fumée dans le sens antihoraire, en finissant votre tour par la porte de sortie de la pièce. Passez également dans la fumée les objets que vous sentez particulièrement chargés.

Voici une formule d’encens que j’utilise en général pour une purification :
– sauge (pour la purification dense)
– romarin (pour la purification plus fine)
– clou de girofle (pour bannir les énergies négatives)

Mettez la même quantité de sauge et romarin dans un mortier, avec 4 ou 5 clous de girofle, réduisez en poudre et faites bruler sur un charbon ardent.

Vous pouvez laisser l’encens bruler sur votre autel, tandis que vous arpenterez les autres pièces avec votre bâton de sauge. Suivez votre instinct, il vous dira ce qui est le mieux pour l’instant.

Le vinaigre de purification

armoise

Le principe est le même qu’avec la fumigation, sauf que vous pouvez aussi vous en servir pour nettoyer des surfaces ou des objets. Ce vinaigre permet de purifier énergétiquement tout ce qui sera passé entre vos mains lors du ménage précédent.
De mon côté, je m’en sert pour purifier des outils ou des objets en vue d’un travail magique.

Voici comment je prépare un vinaigre de purification :

En phase de lune croissante, je charge mes plantes d’énergie magique. Je fais la même chose avec le vinaigre, séparément. A la pleine lune, je consacre les plantes avec un petit rituel, puis je les mets dans une bouteille et les recouvre avec le vinaigre. Je ferme la bouteille et plaçant une bénédiction et je laisse macérer le tout pendant toute la phase décroissante de la lune. A la nouvelle lune, le vinaigre est prêt.

Je n’ai pas besoin de le changer à chaque lunaison, j’en refais à chaque fois que la bouteille est vide. Cela peut durer plusieurs mois.

Voici quelques exemple de plantes que j’ai déjà choisi pour intégrer à mes vinaigres :
– sauge (oui encore! un classique je vous dis.)
– rue officinale
– armoise ou absinthe (super pour les espaces de divination!)
– lavande
– …etc

Choisissez simplement des plantes dont la correspondance vibre avec la purification.

La cloche ou le bol chantant

bol-chantant

Voici une étape qui agit encore sur d’autres plans que la fumée ou le vinaigre. Chacune st efficace à son niveau, c’est pour cela qu’utiliser les trois à la fois donne une purification profonde et complète.

Faites résonner votre instrument et déplacez-vous dans votre espace de la même manière qu’avec la fumée de sauge. Allez dans tous les coins et recoins en visualisant tous les déchets énergétiques en trains d’être décollés et transformés en énergie lumineuse.

Aérez une seconde fois

Finissez votre purification en aérant une nouvelle fois. Cela autant pour assainir l’air que la fumée aura chargé que pour permettre à des énergies nouvelles de s’installer.

C’est le moment ensuite, si vous sentez que vous en avez envie, de placer une bénédiction et/ou une protection sur votre foyer/autel.

Purifiez-vous

bain-purification

Une fois le nettoyage énergétique terminé, il serait dommage de polluer aussitôt votre espace avec vos énergies lourdes. C’est pourquoi il me semble important de se purifier soi-même, en plus de son lieu de vie.
Pour cela, un bain ou une douche de purification seront très indiqués.

Commencez par préparer une infusion de plantes soigneusement choisies. Par exemple :
– menthe (pour purifier l’esprit)
– thym (pour chasser les préoccupations et préserver les protections naturelles)
– lavande (pour la sérénité)
Cette association des trois me convient particulièrement bien.
– …etc!

Si vous avez une baignoire, versez l’infusion dans l’eau du bain avec les plantes. Si vous avez une douche, ne prenez que l’infusion. Vous pouvez aussi placer les plantes dans un sachet de gaze et vous frotter le corps avec. Au moment de la douche, une fois votre toilette terminée, versez le contenu de la potion sur l’ensemble de votre corps, de la tête aux pieds. Visualisez bien toute votre énergie lourde et encombrante être emportée par la magie des plantes. Même chose dans votre bain, visualisez.

Une fois la potion répandue, séchez-vous sans rincer.

separateurneutre

Voilà un protocole que je vous invite à suivre pour assainir énergétiquement votre maison, votre autel ou tout autre lieu de vie ou de pratique magique.

Si vous avez testé d’autres manières qui fonctionnent bien pour vous, n’hésitez pas à partager dans les commentaires pour enrichir notre pratique à tous!

Bon nettoyage!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Comment purifier votre espace sacré ou votre lieu de vie? »

  1. Merci Mairen de partager tes pratiques, c’est si important de vivre dans un espace purifié.
    De mon côté, je demande aux Élémentaux de faire ce travail de purification. Les Gnomes de la Terre, les Sylphes de l’Air, Les Ondins et Ondines de l’Eau et les Salamandres du Feu sont ravis de le faire ! Pour cela, je les invite tour à tour en disant simplement : « J’invite les Gnomes à venir nettoyer les énergies usées de la Terre afin de les transformer, de les transmuter et de les alchimiser. C’est fait maintenant ». On peut préciser par exemple « dans toute la maison ». Idem avec les Sylphes, les Ondins et Ondines et les Salamandres (dans l’ordre que l’on souhaite). Et on termine avec cœur : « Je remercie les Élémentaux pour leur participation et leur présence ». Les Élémentaux se nourrissent de ces énergie usées, c’est une de leur fonction sur notre Terre. Si vous êtes à l’écoute, vous pourrez sentir avec quelle joie ils font cela !

    J'aime

    1. Oh, merci d’avoir partagé cela! Tu dois avoir cultivé un lien avec les élémentaux en faisant cela. J’aurais envie de leur laisser une offrande en échange. Qu’en penses-tu? Après tout, nous proposons des échanges entres humains, il me semble normal de le faire avec tous les êtres.

      J'aime

  2. Oui, bien sûr, nous pouvons les remercier avec des offrandes faites avec cœur. Les Gnomes adorent le chocolat et surtout le miel; les Sylphes les fumigations de feuilles de pêcher; les Ondins préfères les macérations de feuilles de sauge ou de chèvrefeuille ; quant aux Salamandres se sont les décoctions de ciboulette ! :-).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s