Magie·Vie païenne

Comment remplir et organiser ses grimoires?

Un livre des Ombres est un objet très personnel. Il est le témoin du cheminement d’une sorcière et retrace tout le travail de recherche et d’expérimentation effectué tout au long de sa vie. Chaque grimoire porte une partie de l’âme de celui ou celle qui le rempli. On voit parfois des objets magnifiques, véritables œuvres d’art et dégageant une magie puissante.

magie-pratique-naturelle

Pendant mes débuts sur la voie de la magie, j’ai commencé plusieurs grimoires où je répertoriais toutes sortes de recettes, de sorts et de théorie dans des catégories très variées. Beaucoup de choses dont je ne me servais même pas et qui remplissait des pages, totalement désorganisées, passant du coq à l’âne sans transition. Alors si j’ai un conseil pour démarrer, c’est de ne garder que ce que vous aurez déjà expérimenté plusieurs fois et dont vous serez surs de l’efficacité. Vous gagnerez du temps et de l’énergie!

J’avoue que j’ai eu du mal à trouver la méthode qui me convient pour garder une trace de mes expériences. Aujourd’hui j’ai choisi d’avoir plusieurs grimoires. J’ai besoin de séparer mon recueil de connaissances, de mon journal personnel, ainsi que mon journal des rêves.

Ma méthode pour organiser mon Livre des Ombres

J’ai en fait trois grimoires principaux : mon journal personnel, mon recueil avec toute la théorie dont j’ai besoin, et mon journal des rêves. A côté de ça, j’ai des carnets qui trainent par-ci par là, dont l’un est un petit recueil de prières, un autre un carnet de notes qui attendent d’être validées avant d’être recopiées dans le grand Livre des Ombres. J’ai aussi un petit carnet qui me sert de journal de gratitude, sur lequel je note chaque soir 5 choses pour lesquelles je suis reconnaissante. Mon journal de divination est intégré à mon journal personnel. Je note au jour le jour le compte rendu de mes tirages.

livre-des-ombres-organiser-grimoires

Tous ces carnets sont reliés, ce sont souvent des carnets que je relie moi-même. Quand j’en ressent le besoin, je glisse un charme dans la couverture. Soit pour le protéger, soit pour l’imprégner d’une énergie particulière (journal de divination par exemple).

Le seul qui n’a pas de reliure définitive, c’est mon Livre des Ombres. Celui là, je ne peux pas l’écrire en suivant l’ordre des pages. Tout simplement parce que si je fait ça, les thèmes sont tous mélangés, et à la fin, je ne retrouve plus rien. Alors j’ai choisi la méthode classeur. Mais pas un classeur avec des anneaux, je ne trouve pas ça assez joli.  J’ai besoin que mon Livre des Ombres soit à mon gout et esthétique. Alors j’ai choisi de créer une reliure amovible pour pouvoir changer l’ordre des pages selon mes besoins.

Voici le tuto dont je me suis inspirée pour fabriquer mon Livre des Ombres (cliquez)

Comme vous avez pu le voir, il s’agit d’une reliure avec des vis de fixation. Cela permet d’avoir l’aspect esthétique d’un gros livre, avec l’avantage d’être organisé comme un classeur. Avec cette solution, j’ai enfin trouvé ce qui me convient!

Comment définir les catégories de son Livre des Ombres

Il m’a fallut un peu de temps aussi pour savoir quelles catégories allaient prendre place dans mon Livre des Ombres. C’est à chacun de les définir, et c’est avec la pratique que les catégories se dessinent d’elles mêmes. Mais j’avoue qu’un peu d’aide pour s’inspirer au départ m’a été bien utile, ne serait-ce que pour orienter mes apprentissages.

catégories-livre-des-ombres-organiser

Alors je partage avec vous quelques idées pour démarrer :

  • Les règles de la magie, celles que vous choisissez de suivre.
  • Les phases de la lune.
  • Les correspondances planétaires, 4 éléments, couleurs, jours de la semaine, etc.
  • Description et utilisation des outils magiques.
  • Les charmes et sortilèges. Que je classe par thème : attraction, purification, consécration, amour, argent, santé, chance, etc…
  • Les sabbats.
  • Les propriétés des cristaux.
  • Les propriétés des plantes.
  • Les symboles et alphabets magiques.
  • Les runes.
  • La divination.
  • L’astrologie.
  • Les recettes d’encens, d’huiles, de bains, de tisanes ou d’encres magiques.
  • Les prières et les textes sacrés.
  • Le féminin sacré.
  • Les dieux et déesses. Panthéon et légendes associées.
  • Les méditations.
  • etc.

Les catégories évoluent au fil du temps, mais avec la reliure à vis c’est facile!

Je recopie mes carnet sur les pages à la plume et à l’encre, et je les intègre ensuite au livre. C’est un plaisir, un réel moment de méditation. Tout un rituel!


J’espère que cet article vous sera utile, dites-moi comment vous faites avec vos grimoires dans les commentaires! Toujours dans l’idée d’enrichir celui-ci de votre expérience.

Si vous voulez voir une de mes reliure maison, rendez-vous sur Instagram, je poste des photos des réalisations.

A bientôt!

Enregistrer

Publicités

7 réflexions au sujet de « Comment remplir et organiser ses grimoires? »

  1. Bonjour,

    Je viens de commencer mon grimoire et j’avais déjà fait un sommaire et je réalise qu’il resemble à celui que tu as présenter. Donc contente.
    Moi je pense que je vais faire plusieurs grimoires. Un qui est pour ce qui est théorique( les bases de la magie)

    Un autre sur les rituels, flitres bain et validé et essayé.
    Un sur mes tirages en cartomancie
    Un petit brouillon pour les rêves et les rituels non valide.

    Voilà. Biz

    J'aime

    1. Certains choisiront de classer ces catégories dans un seul et même grimoire, d’autres opteront pour plusieurs volumes…c’est une affaire personnelle. Il est vrai que rassembler l’ensemble dans un seul ouvrage le rend très imposant et difficilement transportable. Je suis malgré tout attirée par cette option pour la beauté de l’objet 🙂
      Merci pour ton passage!

      J'aime

  2. Bonjour, je te félicite pour ton blog, j’aime bien ce que j’y decouvre! Plonger dans ce monde qu’est le druidisme et l’ancienne religion depuis quelques années, plus sérieusement depuis 2 ans avec un certain niveau de pratique, j’ai décidé de profiter d’un tournant dans ma vie pour mettre un peu d’ordre dans ma *croyance* et par le fait même tout ces petits carnets qui traine chez moi ^^ J’ai pour ma part décider de séparé le tout, j’ai 2 carnets et 1 journal. Un carnet pour mes tirages, un second pour ma pensée de la journée et mes remerciements quotidiens, et j’ai mon journal personnel. J’ai de plus commencer récemment un petit journal pour chacun de mes enfants, activité que j’apprécie énormément! Sinon, j’ai un tas de feuilles avec sortilèges et théories mise dans un classeur, et j’hesite beaucoup a savoir comment m’en sortir: un journal de théorie et un grimoire avec sortilège, charme, prière et rituel? Tout mettre dans un seul et enorme livre des ombres? J’hesite, je choisi pour changer d’idée le lendemain matin, je tergiversse… Bref! J’ai décider de lacher prise et de continuer a noter sur des feuilles que je glisse dans un classeur et j’attend d’avoir ce petit *clic!* qui se fera et me guidera vers ce que je saurais alors être le bon choix 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton commentaire!
      Je trouve l’idée d’avoir un journal pour chacun de tes enfants très touchante! C’est un beau cadeau que tu leur prépare lorsqu’ils le lirons dans quelques années. 🙂

      J’ai moi aussi du mal à savoir où ranger mes « feuilles volantes », qu’elles soient en format papier ou sous forme de documents sur mon ordinateur.
      Je choisi d’inscrire les fiches dont le me sers le plus dans un grimoire général. Mais pour qu’une recette, un rituel ou une formule ait le droit d’y entrer, elle soit avoir fait ses preuves plusieurs fois. J’attends de m’en être servie au moins trois fois avant de l’inscrire au Grimoire! Les places sont chères… ^^’

      Tout ceci ne sont que des questions d’organisation, le plus important est la pratique! 🙂

      J'aime

  3. Bonjour, et bien moi j’ai trouvé un très beau carnet assez grand qui ressemble à un grimoir!;;et je l’ai investi à ma façon, avec des rituels, les énergies lunaires, les herbes et fleurs que j’aime et qui ont des propriétés, les phases de la lune, et aussi mon cheminement personnel..et c’est drôle car hier même je réfléchissais qu’il était temps d’aller plus loin, que toutes mes recherches et apprentissages réalisés au cours des derniers mois devaient être consignés dans mon beau grimoire! et ça corresponds à ce que tu conseilles 🙂 dc je suis rassurée! en tout cas merci pr ton site qui est une source d’info précieuse

    J'aime

    1. C’est un cheminement fréquemment emprunté que tu décris là 🙂 Nous commençons en effet à consigner tout ce qui nous semble important, ce que nous aimons au fil de nos recherches et de nos expériences. C’est aussi un endroit où l’on y place nos pensées, nos doutes et nos réussites. Puis vient le temps où le contenu s’épaissit et pour plus de praticité, nous décidons de classer toutes ces données dans un recueil personnel un peu plu grand…
      C’est un exercice que j’adore!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s